A propos

Dialectik Musik – Puzz Mama – CiZiF

« J’emmerde le rap comme une pommade après le fouet »

Notre musique c’est du rap, ou peut-être autre chose.

Nous n’attendons plus rien du milieu Hip Hop et de ses rappeurs-marchandises.

Nous ne sommes plus des puristes. Le Hip Hop a toujours contenu en lui des antagonismes.

Ce qui nous intéresse, c’est ce qu’il contient de négatif, ce qui en lui le nie lui-même.

-en tant que produit du capitalisme.

Ce qui nous intéresse, c’est sa folie, son écart, sa révolte, sa rage, sa capacité à transformer de la souffrance, des névroses, du désespoir en beauté, tout ce qui en lui est fondamentalement opposé à son caractère d’opium du peuple normatif et capitalisé

Notre musique, ce n’est pas non plus du rap militant, engagé, ou toto anarchiste squatteur.

Nous n’attendons plus rien des milieux, aussi radicaux et autonomes qu’ils soient. Même ceux qui ont déserté tous les milieux ont fini par en former un.

Le rap-slogan qui se contente de mettre en musique des tracts du NPA ou de la CNT ou n’importe quoi de ce genre, ou le rap-underground-fun, superstar du squat, qui raconte n’importe quoi avec un flow pourri sous prétexte que c’est trash et qu’il faut briser les cadres, ça ne nous intéresse pas.

Ce qui nous intéresse, c’est déranger, remuer, bouleverser, attaquer, cracher nos entrailles, en essayant quand même que ça sonne bien.

Ce qui nous intéresse, ce n’est pas que la musique.

Ce qui nous intéresse, c’est ce qui se passe encore entre nous, avec les autres, et pourquoi ce qui ne se passe pas ne se passe pas, c’est la confrontation avec notre douleur, c’est quand nous recommençons, encore et toujours, c’est la subversion du quotidien, être mouvement, ne plus attendre, ce moment où tu te relèves après un énième échec, la mise à jour permanente de ce que nous reproduisons.

Nous voulons « comprendre notre propre impossibilité par amour du possible »

Parce que.

Nous voulons vivre.

    

Nous n’attendons plus rien du public.

Nous avons arrêté de faire des concerts, parce que nous en avions marre de faire les guignols devant des gens en quête de divertissement, trop bourrés pour écouter.

Il y avait cette impression que nous n’avions pas les moyens de briser ce cadre qui finissait en fait toujours par briser ce que nous y apportions de contradictoire.

Alors nous nous sommes renfermés sur notre bulle pour ne faire du son plus que pour nous et les quelques amis qui nous écoutent vraiment.

Nous avons arrêté de faire des concerts en attendant de trouver une idée géniale pour une forme plus favorable à ce que nous projetons. Nous n’en avons pas trouvé.

Nous avons refait deux concerts parce que nous nous faisions chier, et que ça nous manquait malgré tout.

Nous allons en faire encore, rarement, juste pour notre plaisir immédiat et celui des quelques personnes qui écouteront,

comme une pommade après le fouet. (CiZiF, 2011 environ)

 

– et blablabla et blabliblablö  …

le ton m’fait quand même marrer en relisant ces lignes après genre deux, trois années… Bref, depuis on a fait quand même pas mal de petits concerts par ci par là (de Mars à Berlin, de Montpute à Chabeuil …j’ai mal partout, j’suis bien nulle part – mais c’était chouette quand même, on a arraché quelques bons moments à la banalité quotidienne:-)) et un certain nombre d’open mics, avec les copains de LCF notamment. Là on refait un peu une sorte de pause, parce que ça nous saoulait à nouveau un peu, mais aussi pour se consacrer plus à la finition de nos seconds projets solos respectifs et bosser de nouveaux morceaux pour changer un peu de délire pour nos futurs concerts.

Du coup normalement en 2014 il y aura le « Mort à la mort – volume 2 » et une sorte de suite du « Mythe de CiZiF » qui n’a pas encore de nom, à cette occasion on refera certainement pas mal de concerts, et ensuite il y a aussi des projets pour de nouveaux trucs communs, mais peut-être sous une autre forme, peut-être avec d’autres personnes en plus …

On participe aussi à l’organisation de trucs anti-rep, y’a pas mal de galères de justice en ce moment dans nos cercles de copains, d’ailleurs on cherche des groupes pour un concert qui devrait se faire bientôt.

Mort à toutes les prisons! Mort à la mort! (CiZiF – Décembre 2013)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s